«Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils pourraient être, et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être.» Johann Wolfgang von Goethe

Barbecue chez Serge, animateur des ateliers culinaires

Barbecue chez Serge, animateur des ateliers culinaires

Barbecue en famille

Il était un peu plus de 18 heures.  Chacun avait trouvé chaise, fauteuil, canapé et même relax. Les tables étaient dressées. Le soleil encore chaud. Le vent bienvenu. Certes, le chef n’avait pas encore coiffé sa toque, mais lorsqu’il prit brièvement la parole pour accueillir sa bonne trentaine d’invités, l’instant fût solennel :

« je suis très heureux de vous recevoir pour ce troisième barbecue » a-t-il déclaré avant de rappeler combien cet évènement comptait à ses yeux, dans cette année 2018 marquée aussi par les 100 repas organisés aux ateliers culinaires, l’avancement du projet au 21 rue Paul Adam de l’association, ses 70 ans, la retraite de son épouse et bientôt, le mariage de sa fille Clio.

L’édition 2018 du désormais traditionnel barbecue dans le très joli jardin de la maison de Catherine et Serge était ouvert et comme lors des deux événements précédents, rien ne manquait. Personne non plus n’aurait raté cette invitation qui aura nécessité deux jours de préparatifs (quand-même ! et c’est sans compter les courses). A quoi il faut ajouter la participation des bénévoles et des assidus aux ateliers culinaires, lesquels, en ce 26 juin, ont eu lieu exceptionnellement dans la cuisine personnelle du chef. Déjà, le jardin avait pris un air de fête, jusque dans les assiettes. Enfin, pas vraiment pour Chad et Camille qu’on a vu disparaître dans les fumées des barbecues au fond du jardin. Brochettes fondantes. Salades croquantes. Entre les tables, les bénévoles et les hôtes parents et enfants s’affairaient, aux petits soins de convives qui se servaient, se resservaient, se laissaient servir… ou réchauffer le dos d’un lainage que leurs hôtes étaient allés chercher à la hâte, quand le soleil perdit ses rayons. Chacun, y compris le chien de la maison, profitait de la soirée. Conversations, rires et photos. On a même entendu des « vive la France ! ». Entre la cuisine, le jardin et la véranda où comme pour les grandes réunions de famille l’on avait poussé meubles et bibelots, le ballet pour satisfaire au plaisir des invités se poursuivit. Puis la lumière déclina. Les premiers invités allaient partir. Déjà on repliait quelques chaises. C’est alors que Mario s’installa au piano. Et que dans le salon, on entendit pousser la chansonnette. La maison toute entière était en fête…  de celles qu’on garde en mémoire comme de beaux souvenirs de famille.

Merci à Catherine, Serge pour leur invitation ainsi qu’à  leurs enfants et à toute l’équipe qui a contribué à la réussite de cette très chaleureuse soirée de juin.