" Si tu diffères de moi, loin de me léser, tu m'enrichis." Antoine de Saint-Exupéry

Apprendre

Une démarche intégrative en milieu ordinaire

L’association Down Up est convaincue de la nécessité d’une scolarisation en milieu ordinaire et considère qu’acquérir une qualification et des compétences est essentiel pour préparer l’enfant puis accompagner l’adulte sur le chemin de l’autonomie, meilleur rempart contre l’exclusion.

Le projet personnalisé de scolarisation de l’élève est élaboré avec sa famille. L’intégration scolaire est bien évidemment conditionnée par le travail coopératif des parents, des enseignants, des auxiliaires de vie scolaire, de l’équipe de professionnels de santé. Régulièrement évalué, il est adapté au fil du temps à l’évolution de l’enfant.

Puis quand vient le moment, le cursus scolaire est complété par une sensibilisation de l’adolescent aux différentes perspectives professionnelles en fonction de ses aspirations et de ses potentiels. L’orientation et la formation professionnelle peuvent alors être envisagées dans la continuité de son projet personnalisé.

L’association veille également, à chaque étape de la vie, à l’application du droit à l’inclusion et à la compensation du handicap comme le prévoit la loi de février 2005.

L’association agit pour la connaissance et la reconnaissance des compétences de la personne ayant une trisomie.

L’esprit qui anime notre démarche s’inspire d’une approche qui se caractérise par 2 avancées notables

– « Introduire des critères positifs d’identification qui pourraient aider à dépasser le simple constat d’incapacité
Par exemple, modifier la représentation sociale de la personne déficiente et de son potentiel. »

– « Introduire et développer des paramètres caractérisant l’environnement de la personne. Une connaissance de l’environnement de la personne est, en effet, indispensable à la compréhension de ses difficultés et à  la détermination des aides qui lui seront nécessaires. »

C’est pourquoi les difficultés et les ressources de la personne en situation de handicap doivent être analysées dans un rapport à son environnement. Ses besoins sont pris en compte par rapport à sa propre perception de ses limites et de leurs conséquences sociales. A travers cette démarche, il faut assurer la formalisation d’un projet collectif capable de fédérer l’ensemble des acteurs autour de conceptions communes, de déterminer les référents de l’équipe et de préciser l’ensemble des moyens nécessaires pour garantir l’ouverture de réseau.