«Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils pourraient être, et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être.» Goethe

« Gamins exceptionnels » vise à favoriser l’inclusion.

« Gamins exceptionnels » vise à favoriser l’inclusion.

Dans l’Arrageois, deux exemples concrets illustrent l’inclusion d’enfants handicapés dans la vie de tous les jours. Éléonore Laloux est maintenant grande (elle a 30 ans), mais avant d’être une femme exceptionnelle, elle a été une gamine exceptionnelle. Éléonore est certainement devenue la trisomique 21 la plus connue de France. « Cela va de mieux en mieux dans ma vie car mon père m’a beaucoup aidée », déclare l’auteur de Triso, et alors. Emmanuel, son papa, est à la tête de l’association Down Up et à l’origine des logements modèles de Bon Secours pour des locataires trisomiques.

Depuis la rentrée scolaire 2014-2015, l’école maternelle Henri-Grenier, à Saint-Nicolas, compte une classe avec des élèves autistes. Cette première unité Troubles envahissants du développement (TED), dans le Pas-de-Calais, est une véritable réussite. Deux exemples sur lesquels veut s’appuyer le pôle « Gamins exceptionnels ».