«Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils pourraient être, et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être.» Johann Wolfgang von Goethe

L’ilot Bon Secours, un « exemple à suivre » selon Ségolène Neuville.

L’ilot Bon Secours, un « exemple à suivre » selon Ségolène Neuville.

L’Ilot Bon Secours d’Arras intéresse décidément beaucoup de monde. Il y a quelques mois, il a fait l’objet d’un reportage dans le 13 heures de Claire Chazal. Ce lundi 21 mars 2016, nouveau coup de projecteur sur ce lieu unique ouvert en 2010 avec la visite de la Secrétaire d’État en charge des personnes handicapées. Car en matière d’intégration et d’accompagnement de tous les publics, l’ancienne clinique transformée en résidence intergénérationnelle est, selon Ségolène Neuville, un exemple à suivre.  L’Ilot Bon Secours accueille des personnes âgées, handicapées, notamment une dizaine de trisomiques, des familles de tous horizons, une crèche, un kiosque des services, un bureau d’études, etc. Cette mixité sociale singulière (inégalée en France à ce niveau), les pouvoirs publics l’ont souhaitée, soutenue et portée.

Le Département du Pas-de-Calais au titre de ses compétences dans le domaine des solidarités, Pas-de-Calais Habitat, des associations (telles Down Up ou les Amis d’Éléonore) ont su débloquer les verrous, mutualiser leurs savoir-faire et moyens pour aller au bout d’un projet qui a fait plus que séduire Ségolène Neuville : Au Ministère, nous allons regarder ce qui fait blocage, au niveau législatif et financier, pour voir si on peut favoriser ce type d’expérience au niveau national.

En ce 21 mars, Journée mondiale de la Trisomie 21, Ségolène Neuville a pu constater à quel point l’intégration des dix jeunes adultes trisomiques est réussie, à quel point la centaine de résidents, de tous horizons, forment une belle et grande famille. La table ronde organisée à l’Hôtel du Département (voisin de l’Ilot) juste après la visite a aussi été l’occasion pour la Secrétaire d’État de mettre en avant le travail du Département du Pas-de-Calais dans le domaine des solidarités :

Il y a beaucoup de dynamisme et d’envie ici, Michel Dagbert est un Président toujours volontaire quand il s’agit d’innover, de trouver, comme je le dis souvent, des réponses adaptées pour tous.